Partager

Du 4 au 14 août 2008, l’Ecole nationale de police a abrité un stage de formation d’assistance anti-terrorisme organisé par l’ambassade des Etats-Unis au Mali. La cérémonie de remise de diplôme était présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile. C’était en présence de la Chargée d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis, Mme Marry Berth Leonard.

Organisé par l’ambassade des Etats-Unis au Mali, le stage ‘’Interdicting Terrorist Activities » a réuni 23 éléments des forces de sécurité à l’Ecole Nationale de la Police. Il s’agit de dix gendarmes de la section des brigades de recherches de la gendarmerie et de 13 policiers des services de la Direction de la police judiciaire.

Dans son allocution, Mme la Chargée d’affaires, Marry Berth Léonard, a déclaré que «les Etats-Unis et le Mali jouissent d’une amitié à la fois profonde et à facettes multiples et que c’est toujours un plaisir d’être un témoin privilégié du nombre croissant de rapports de travail qui se forment entre nos gouvernements».

S’adressant aux participants, elle dira que «les sujets que vous avez discutés au cours de ces dernières deux semaines sont extrêmement importants. Il y a une semaine, le 7 août, les Etats-Unis ont commémoré le dixième anniversaire des attaques terroristes d’Al Qaïda contre les ambassades des Etats-Unis à Dar es Salam en Tanzanie et à Naïrobi au Kenya. La majorité des victimes n’étaient pas des Américains mais des Africains».

Mme Marry Berth Leonard a, ensuite, ajouté que «les événements récents en Algérie, en Tunisie et en Mauritanie nous ont tristement rappelé que les terroristes sont prêts à exploiter les faiblesses des populations civiles sans défense pour les atteindre et déstabiliser les gouvernements en Afrique du Nord et de l’Ouest».

Pour conclure, elle a déclaré que «c’est pour cette raison que les Etats-Unis et nos alliés régionaux ont uni leurs forces dans des domaines divers comme celui du cadre du Programme transsaharien de lutte contre le terrorisme».

Pour sa part, le général Sadio Gassama a tenu à remercier les Etats-Unis pour son programme de formation des forces de sécurité malienne. Avant d’ajouter que «je suis sûr que les forces de la gendarmerie et de la police sauront mettre en valeur les connaissances reçues». La cérémonie s’est achevée sur la remise des diplômes aux 23 participants par Mme Marry Berth Leonard. Les participants, de leur côté, ont offert des cadeaux aux sept instructeurs américains.


Pierre Fo’o MEDJO

15 août 2008