Partager

La 17ème journée du championnat national du Mali a rendu son verdict le lundi 15 juillet 2013 avec la lourde chute des protégés de Jonas Komlan devant les Onze Créateurs de Niaréla au Stade Omnisport Modibo Keita.

Les chances de voir les rouges disputer la prestigieuse league Africaine des champions, la saison prochaine s’amenuisent d’avantage au profit des scorpions de Nouhoum Diane. Après la défaite en coupe du Mali contre l’ennemi de toujours le Stade malien de Bamako, la bande à Jonas Komlan à encore chuté en championnat contre les onze créateurs de Niaréla.

Une défaite qui les éloigne de la deuxième place du championnat, une place occupée convenablement par l’AS Réal de Bamako. Une équipe du Réal qui ratisse les points et qui est déterminée à entrer dans la cour des grands en se hissant à la ligue Africaine des champions. Les protégés d’Almamy Sogoba sont résolus à aller au charbon afin de protéger cette deuxième place.

Lors de la 17ème journée, ils ont encore engrangé trois précieux points dans la capitale des Balanzans face aux riziculteurs de l’Office du Niger Sport de Ségou. Les Scorpions de Bamako sont entrain de monter en puissance depuis leur défaite en coupe du Mali face aux Blancs de Sotuba tandis que les rouges de Hèrèmakono stagnent et tardent à trouver le bon bout dans le championnat. Ils ont enregistré un nouveau revers face aux Niarélakas des onze créateurs sur le score de trois buts à deux.

Une défaite de trop et qui risque de sceller à jamais le sort des rouges de Bamako. A trois journées de la fin du championnat, il est quasiment impossible que la bande à Jonas Komlan puisse combler ce retard. Ils se contenteront donc de la coupe de la confédération Africaine de football la saison prochaine. Si en début de saison, les objectifs étaient entre autres : la qualification pour la phase des poules de la league Africaine des champions, un rêve brisé par les Ethiopiens de Saint George.

Le titre de champion du Mali, remporté par l’ennemi juré le Stade malien de Bamako et la coupe du Mali réalisant du coup le cinquième doublé de son histoire. Force est de constater que les rouges sont passés à côté des objectifs assignés en début du championnat.

Moussa Samba Diallo

Le Républicain du 17 Juillet 2013