Partager

La 17eme édition de la quinzaine de l’environnement a ouvert ses portes, le Samedi 04 juin 2016, dans la capitale des rails sous la présidence de la première dame du Mali Mme Keita Aminata Maiga et en présence du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Ousmane Koné, du gouverneur de Kayes, Baba Hamane Maiga, du Directeur de l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable, Aboubacar Diabaté, du maire de la ville, Abdoulaye Camara et plusieurs acteurs majeurs et partenaires techniques et financiers de la lutte contre la détérioration environnementale. Une quinzaine au cours de laquelle seront menées une ribambelle d’activités de sensibilisation et d’information afin d’apporter un changement de comportement des citoyens en faveur de la protection de l’environnement.

Abdoulaye Camara, le maire de la capitale des rails, a entamé ses propos en exposant le ténébreux tableau de l’état de détérioration de la faune et de la flore de la première région administrative du Mali. « Face à ce désastre écologique, il est impératif d’arriver à une grande mobilisation en vue d’une meilleure protection, à tous les niveaux de nos maigres ressources naturelles et pour l’amélioration de notre cadre de vie », a-t-il déclaré.

Il a rassuré la première dame, le ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du développement Durable, le parrain Boulkassoum Haidara et les partenaires techniques et financiers de sa pleine disponibilité et de celle des habitants de sa ville afin d’inverser la tendance en permettant à la capitale des rails de joueur pleinement sa partition dans la lutte contre le changement climatique.

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable Ousmane Koné a narré la chronologie de la quinzaine de l’environnement qui a été porté sur les fonds baptismaux afin d’amener la population à devenir des agents actifs du développement durable et équitable, de faire comprendre que les communautés sont incontournables dans les changements d’attitudes, de comportements et de pratiques en matière de préservation et de restauration de l’environnement et d’adaptation aux changements climatiques.

Il a égrené les multiples activités qui seront menées durant la quinzaine de l’environnement à Kayes, à Bamako ainsi que dans toutes les villes maliennes afin que la population conçoivent les dangers du changement écologique tout en accommodant des comportements pour changer la donne et léguer une planète saine à la génération futur. Il a convié les populations de la ville de Kayes et tous les maliens a faire de la lutte contre la désertification leur cheval de batail.

Le changement climatique menace la sécurité alimentaire, des inlassables efforts doivent être déployés pour le contrecarrer affirme-t-il. «  Célébrée annuellement, la quinzaine de l’environnement est un moyen de susciter une plus grande prise de conscience envers l’environnement et de promouvoir l’action civique et politique » a soutenu c la première Dame Mme Keita Aminata Maiga. Boubou Dramane Camara, le Directeur pays du Programme des Nations Unies pour le Développement a rassuré le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable que l’appui des partenaires ne fera jamais défaut afin d’aider le Mali à lutter efficacement contre la désertification.

Le parrain de la 17eme édition de la quinzaine de l’environnement Boulkassoum Haidara a rappelé les différents facteurs contribuant à la dégradation de l’environnement tout en invitant les habitants de la capitale des rails ainsi que tous les maliens à un changement positif en adoptant des techniques assainies pour protéger l’écosystème malien. La visite des stands de la première Dame Mme Keita Aminata Maiga accompagnée par le ministre Koné, le parrain et les invités a couronné les événements du lancement des activités de la 17é édition de la quinzaine de l’environnement dans la capitale des rails.

Moussa Samba Diallo

06 JUIN 2016