Partager

Quinze personnes ont été tuées dans le nord du Kenya ce week-end au cours de raids de voleurs de bétail qui ont dégénéré en affrontements claniques à proximité de la frontière somalienne, a-t-on appris auprès de la police mardi. Neuf personnes ont été tuées samedi et six dimanche dans des affrontements entre les Garre et les Murulle, deux clans d’éleveurs qui s’affrontent depuis des décennies pour le contrôle de l’eau et des pâturages. »Beaucoup ont été tués par les voleurs de bétail qui ont attaqué les villages. Certaines victimes se sont opposées aux voleurs, qui ont réussi à s’enfuir avec des troupeaux », a indiqué un officier de la police locale.Les autorités kenyanes ont mis en place une commission pour aider au retour de la stabilité dans la zone, en déployant des forces de sécurité pour prévenir d’éventuelles opérations de représailles.Toute la région du nord du Kenya, de l’Ouganda, du Sud-Soudan et du sud de la Somalie est touchée par une forte sécheresse et troublée régulièrement par des violences entre clans semi-nomades rivaux, souvent lourdement armés.