Partager

jpg_2120.jpg
Tout comme les autres années, les populations de la Commune I du District sont sorties massivement pour réserver un accueil chaleureux à l’illustre visiteur et sa délégation. C’était en présence du Professeur N’Tji Idriss Mariko parrain de la semaine des personnes âgées et du ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées, Sékou Diakité ainsi que les autres parrains du mois.

Née vers 1886 à Pièbougou dans le cercle de Kati, Zé Diarra malgré son grand âge paraît en bonne forme. Même si ses déplacements sont laborieux ses proches assurent qu’elle est lucide et qu’elle comprend bien et répond correctement aux questions qu’on lui pose.

Nous nous en sommes rendu compte au cours d’un entretien avec elle, avant l’arrivée des officiels.  » Mon père s’appelait Dougoukolo Diarra et ma maman Sanata Coulibaly. J’ai donné naissance à 6 enfants. Certains sont morts, le benjamin de mes enfants est cet homme qui se trouve en face de vous, son aîné immédiat a 78 ans et lui-même 69 ans » avait-elle lucidement déclaré.

Ensuite le président Touré a eu droit à un véritable cours d’histoire dispensé par la doyenne qui se souvient de l’époque Samory Touré. Le Chef de l’Etat s’est réjoui de respecter une tradition bien ancrée dans notre société. Elle a reçu après des mains d’ATT, au nom du peuple malien, des effets d’habillement, une couverture, une moustiquaire imprégnée, 10 noix de colas, une somme symbolique d’argent et un sac de patates douces. La fondation Orange-Mali lui a également remis une enveloppe symbolique.

Le ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées, Sékou Diakité relevant le remarquable état de santé d’une personne de cet âge, est revenu sur le sens à donner aux gestes envers les personnes âgées et à l’institution du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. « La visite aux personnes âgées est une tradition ancestrale.

Il s’agit au cours de ce mois, de rappeler ces valeurs essentielles multi-séculaires de notre société à travers des actions menées en faveur des couches vulnérables de la société comme les personnes âgées, les personnes handicapées, les femmes démunies ou seules, les femmes fistuleuses, les enfants en détresse etc. Ainsi, durant 14 ans, le gouvernement malien s’emploie à maintenir cette dynamique », a expliqué le ministre Sékou Diakité.

Le parrain du mois Pr N’Tji Idriss Mariko a fait des bénédictions pour Zé Diarra. Très satisfaite et émue, l’Aînée a salué les autorités pour le geste avant de souhaiter santé, prospérité et bonheur à tous nos compatriotes.

Doussou Djiré

06 Octobre 2008