Partager

Au moins 13 personnes ont été tuées mardi près de l’aéroport de Mogadiscio dans un double attentat-suicide à la voiture piégée revendiqué par les islamistes shebab, démontrant une nouvelle fois la capacité de nuisance du groupe affilié à Al-Qaïda au coeur de la capitale somalienne. « Au moins 13 personnes ont été tuées dans deux explosions. Un des véhicules a explosé près d’un poste de contrôle et un autre près d’un bâtiment de l’ONU », a annoncé un responsable de la police, Bishaar Abdi Gedi. « Les forces de sécurité ont réussi à intercepter les assaillants et à repousser l’attaque », a-t-il ajouté. Des tirs ont suivi les deux explosions qui ont eu lieu aux abords de locaux de l’ONU et de la force de l’Union africaine (UA) en Somalie (Amisom), mais ont ensuite cessé, selon un journaliste de l’AFP sur place. Les militants islamistes radicaux shebab ont revendiqué cette nouvelle attaque dans la capitale somalienne. »Vers 09H00 du matin (06H00 GMT), il y a eu une explosion en dehors de notre enceinte, à environ 200 m. Ça ressemblait à une attaque, ils voulaient attaquer. Maintenant la situation est calme et notre personnel travaille sur ce qui s’est passé », a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’Amisom, Joe Kibet. « L’Amisom condamne ces attaques insensées qui n’ont pour but que de perturber et paralyser la vie des Somaliens ordinaires. Il faut mettre fin à ces attaques », a également estimé la force de l’UA, sur son compte twitter. AFP