Partager

12è congrès du syndicat national de l’éducation et de la culture (SNEC) : Asseoir un syndicaliste de développement au service de l’éducation

Le Syndicat national de l’éducation et de la culture (Snec) tient du 2 au 3 juillet 2013 son 12e congrès ordinaire. Les travaux ont été ouverts ce mardi 2 juillet au Carrefour des jeunes de Bamako par le ministre de l’Education, Bocar Moussa Diarra qui avait à ses côtés le Secrétaire général de l’UNTM, Siaka Diakité. Durant deux jours, les délégués venus de toutes les régions du Mali vont se pencher sur le thème » éducation pour tous: un objectif à notre portée ». On pouvait aussi lire sur une banderole: l’éducation et la culture, moteur du développement économique et social du Mali.

Au cours de ce même congrès un nouveau Secrétaire général sera élu à la tête du mouvement.

Ce dernier va succéder à Tibou Telly qui depuis plus de 20 ans de loyaux services rendus a ce syndicat a fait valoir ses droits à la retraite.

Pour Tibou Telly, ce congrès permettra d’évaluer le chemin parcouru, identifier les lacunes afin de les corriger. Il a invité la jeune génération à maintenir le flambeau allumé afin d’assurer l’héritage légué par les anciens.

Le Secrétaire général de l’UNTM, Siaka Diakité a assuré que les propositions qui sortiront des assises seront soutenues par sa centrale.

Le ministre Bocar Moussa Diarra, a invité les syndicalistes à formuler des revendications justes et réalisables. Car selon lui, il ne sert à rien de faire des doléances auxquelles personne ne trouvera jamais de solutions.

Nous y reviendrons!

Ramata TEMBELY

L’Indépendant du 03 Juillet 2013.