Partager

10ème arrondissement : Des armes de guerre et une importante quantité de munitions saisies

En cette période marquée par la crise au Nord, la Direction générale de la police a donné des instructions fermes à tous les commissariats. C’est dans ce cadre que le 10ème arrondissement a, dans la matinée du mardi 21 février, saisi des armes de guerre et une importante quantité de munitions en partance pour le Nord du Mali.

A cause de graves incidents survenus lors de la marche des femmes du camp de Kati, la Direction générale de la police a donné l’instruction de veiller sur les intérêts des Touaregs. Aussi, le commissaire du 10ème arrondissement, le Contrôleur général Moussa Balla Diakité, a-t-il placé des éléments à l’agence de transport SONEF. Dans la matinée du 22 février, ces derniers ont saisi un colis suspect qui, après vérification, contenait des carcasses et des cartouches de fusils mitrailleurs AK A-47, dissimulés dans des effets d’habillement.

Alertée, le Commissaire adjoint, Mme Aminata Diallo, dépêcha le Chef PJ, le Commissaire Yamadou Goumané, sur les lieux. Grâce à la franche collaboration des agents de Sonef, le Chef PJ se rendit compte que le propriétaire des bagages, Mohamed Ibrahim Ag Mohamed, avait déjà emprunté le premier bus en partance pour Gao.

La Commissaire Aminata Diallo rendit immédiatement compte à la hiérarchie qui, à son tour, saisit la Direction régionale de police de Ségou. Ce qui a permis à la police de Ségou de mettre la main sur le propriétaire des bagages et de saisir 21 chargeurs et environ 900 cartouches. Mohamed Ibrahim Ag Mohamed fut ramené à Bamako et mis à la disposition du 10ème arrondissement pour des besoins d’enquête.

Pierre Foo Medjo

Le 22 Septembre du 01 Mars 2012