Partager

L’épidémie de choléra a fait au moins 1.732 morts au Zimbabwe depuis le mois d’août, selon un nouveau bilan publié mardi par le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). Un total de 34.306 cas suspects avaient été diagnostiqués lundi, selon OCHA. Un précédent bilan, publié jeudi dernier, faisait état de 31.656 cas diagnostiqués et de 1.586 morts. Les agences humanitaires de l’Oganisation des Nations Unies (ONU) se préparent depuis plusieurs semaines à un scénario catastrophe qui compterait 60.000 personnes atteintes. Les craintes sont d’autant plus vives que la saison des pluies, propice à une propagation de la maladie qui se transmet par les eaux usées, commence à peine au Zimbabwe, sur fond de crise générale dans un pays économiquement ruiné et paralysé politiquement. La totalité des dix provinces du pays sont touchées, selon les statistiques de l’ONU qui ne dispose cependant pas de données complètes en raison de la pénurie de personnel médical local et de problèmes de communication. (Afp)