Partager

Une vingtaine de soldats tchadiens ont été tués, dans la nuit mercredi au jeudi 5 août, lors d’une attaque terroriste dans la région du Lac Tchad. Cette attaque attribuée au groupe terroriste Boko Haram, a fait 26 morts et 14 blessés dans les rangs de l’armée tchadienne, selon des sources militaires, citées par des médias tchadiens.

Les soldats étaient de retour d’une patrouille et ont été surpris par les assaillants dans la localité de Tchoukoutalia, la province du Lac Tchad où sévit le groupe Boko Haram. Selon l’armée, des opérations de recherche ont été lancées et en même temps une contre-offensive pour retrouver les auteurs de l’attaque.

C’est la première offensive majeure de Boko Haram contre l’armée tchadienne depuis celle de Bohoma en mars 2020, où une centaine de soldats avaient perdu la vie. La contre-offensive menée par l’ancien président Idriss Déby Itno avait permis de nettoyer la province du Lac Tchad de l’emprise de Boko Haram.

M. TOURÉ

Source: L’ESSOR