Partager

Un revendeur de téléphones a été interpellé pour « fraude et complicité de fraude aux examens », a-t-on appris de sources policières. L’information est donnée par le Directeur général de la police nationale dans un communiqué publié ce mercredi 25 août 2021 et signé du Contrôleur général de la police, Yousouf Binima.

Âgé de la trentaine, le nommé Bréhima Koïta dont il s’agit, a été appréhendé par la brigade d’investigation judiciaire (BIJ) de Bamako sur dénonciation d’un tiers, informe le document. « En effet, l’intéressé est détenteur du compte Facebook « Temple de l’Education » et de quatre (04) comptes WhatsApp, ouverts aux noms des entités ci-après : I’IFMTC de Kayes, Synergie des Syndicats des Enseignants, Syndicat Libre des Enseignants des Ecoles Privées du Mali (SYLEEP-Ma 2 national), Réseau de Permutation 1 », note le communiqué .

La source policière révèle que l’extraction et l’exploitation des données numériques de ces comptes incriminés, ont permis de découvrir que la personne interpelée partageait en ligne les épreuves du baccalauréat malien, Session d’Août 2021 avec certains candidats. Interrogé sur la provenance desdits sujets, le nommé Bréhima Koïta a déclaré les avoir trouvés sur les plateformes des Syndicats des Enseignants sus visés, poursuit le communiqué, avant de préciser qu’une enquête est ouverte pour faire la lumière sur l’affaire.

Avant cette interpellation, des informations faisaient état de fuites de sujets ayant émaillé le bon déroulement des épreuves du Bac dans certains centres, au cours de cette troisième journée.

T. CAMARA

SOURCE : ESSOR