Partager

L’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga était convoqué, ce jeudi 24 août, devant la chambre d’accusation de la Cour suprême. Le président de l’Alliance pour la solidarité au Mali-Convergence des forces patriotiques (Asma-CFP) a été mis sous mandat de dépôt, ce même jour, dans l’affaire dite de « l’avion présidentiel » et celle relative à « l’achat des équipements militaires ».

L’information a été confirmée dans l’après-midi par son avocat, Me Kassoum Tapo, suite à un appel téléphonique. Toutefois, ce dernier n’a pas souhaité faire plus de commentaire sur l’affaire. C’est dans la matinée, ce jeudi que Soumeylou Boubèye Maïga s’est présenté dans les locaux de la Cour Suprême pour y être entendu.

Mardi dernier, le Procureur général de la Cour suprême, Mamoudou Timbo avait déclaré à la télévision nationale que le dossier de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires n’était pas classé sans suite. Les enquêtes sont en cours et les personnes qui sont impliquées dans l’affaire répondront devant les juridictions compétentes, avait affirmé le Procureur général de la Cour suprême, Mamoudou Timbo.

Dans la même affaire, Mme Bouaré Fily Sissoko, ancienne ministre de l’Économie et des Finances, a été également placé sous mandat de dépôt, par la chambre d’accusation de la Cour suprême.

M. DIAWARA

SOURCE : ESSOR