Partager

La collaboration entre les justices malienne et ivoirienne se porte bien. La gendarmerie malienne a interpellé, le 10 août dernier, sur instruction, Sess Soukou Mohamed dit Ben Souk, ancien député-maire de Dabou-République de Côte d’Ivoire, informe un communiqué du procureur de la République près le tribunal de grande instance de la Commune IV de Bamako.

Ben Souk est membre du mouvement politique « Générations et peuples-GPS » de l’ancien Premier ministre ivoirien Guillaume Soro. Selon le communiqué du procureur, l’interpellation de Ben Souk intervient en « exécution d’un mandat d’arrêt international le 16 novembre 2020 par Mme le Juge du 9 cabinet d’instruction du Tribunal de Première Instance d’Abidjan-Plateau » , en Côte d’Ivoire.

La justice reproche également à l’homme politique proche de Guillaume Soro « des actes subversifs pouvant admettre une qualification pénale sur le territoire national ». Le procureur annonce par ailleurs qu’une commission spéciale d’enquêtes préliminaires a été mise en place, dirigée par le commandant du groupement territorial de gendarmerie de Bamako.

Cette commission va permettre d’« identifier les différentes implications et déterminer leur volonté criminelle en vue d’une saine application de la loi », conclut le communiqué du procureur de la Commune IV de Bamako.

M. TOURÉ

Source: ESSOR