Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
EDM-SA : Les mauvaises pratiques internes dénoncées par les députés

Au cours de la séance de compte rendu de la mission de trois (3) jours de la Commission énergies, industries, mines et technologies de l’Assemblée nationale dans les installations d’eau potable et d’énergie, les parlementaires ont dénoncé les mauvaises pratiques internes qui affectent le redressement de la société EDM-sa et la pratique de location de puissances soutenue par certains cadres de la société et qui affecte l’exécution des investissements.

Cette séance de restitution a regroupé, le jeudi dernier, les membres de la dite Commission et une délégation du ministère de l’Energie et de l’Eau conduite par le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini.

Dans son intervention, le président de la Commission, l’honorable Bakary Fomba a globalement salué les efforts dans le secteur de l’eau à travers notamment la Somapep-sa et la Somagep-sa en dépit des difficultés qui d’ailleurs vont prendre fin avec la fin des travaux de la station de Kabala ainsi que les mesures intermédiaires en cours pour soulager les usagers.

Cependant les élus ont dénoncé les mauvaises pratiques internes qui affectent le plan de redressement de la société EDM-sa. Les députés ont aussi dénoncé la pratique de location de puissances soutenue par certains cadres de la société et qui affectent l’exécution des investissements. D’autres problèmes concernant l’EDM-sa ont été évoqués par les membres de la commission, notamment la fraude, la vétusté des moyens de production, le manque d’entretien régulier, le coût élevé des entretiens, la non-exécution des recommandations des parlementaires lors des précédentes missions en 2015 et 2017.

Ils ont véritablement félicité le ministre Malick Alhousseini pour sa vision pour le secteur et surtout la réforme visant à créer une société de patrimoine de l’énergie et une société de distribution et d’exploitation de l’électricité. Les élus ont unanimement salué le ministre Malick Alhousseini pour sa maitrise du secteur et son sens élevé de responsabilité en dépit des obstacles.

Aussi, tout en demandant l’accompagnement des plus hautes autorités, ils ont donné quitus au ministre de prendre toutes les mesures pour le redressement de la société.
Pour faire face aux défis du moment, le ministre de tutelle a présenté un cahier de bord dénommé plan de gestion de pointe 2018 pour faire face aux besoins des Maliens durant la période de grande chaleur. Ce plan contient toutes les activités prévues pour satisfaire les demandes des citoyens durant le ramadan, élections et la coupe du monde.

Wassolo

Le Débat du 19 Mars 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés