Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Non paiement des salaires à l’IUG : Un nouveau bras de fer entre le Recteur Samba Diallo et les professeurs

L’accalmie qui règne depuis un certain temps au niveau de l’Institut Université de Gestion (IUG) est sur le point de voler en éclat pour perturber le bon déroulement de l’année académique ? On s’achemine vers un nouveau bras de bras de fer entre le Recteur de l’Université des Sciences sociales et de gestion de Bamako (USSGB), Pr Samba Diallo, et les professeurs du Syndicat national de l’enseignement du supérieur (Snesup). En effet, lors de l’assemblée générale du 12 mars 2018, à l’IUG du comité syndical Snesup, les professeurs se sont penchés le « refus » du Recteur de l’Ussgb, le Pr Samba Diallo, de discuter avec le comité syndical Snesup de l’IUG le 5 mars dernier, pour aborder avec lui une question cruciale pour le bon déroulement des cours ou l’apaisement tout court au sein de l’institut : La question des fonds alloués à l’Unité de Formation et de Production (UFP).

« Nous avons tenue cette assemblée générale pour parler d’un problème auquel les enseignants sont confrontés ici. Depuis janvier dernier, les cours du soir ont commencé au sein de l’institut. Depuis cette date, il y a une lourdeur administrative sans précédente dans le décaissement des fonds des cours du soir logés à l’IUG pour payer les enseignants (contractuels, permanents, etc.). Cette situation est provoquée par le Recteur de l’Ussgb, Pr Samba Diallo. Les enseignants n’ont pas encore leurs honoraires. A cause de cette situation, les cours à distance ont même pris du retard. C’est pour que la base détermine la conduite à tenir face à l’attitude du Recteur de ne pas nous recevoir le 5 mars denier, que l’assemblée est tenue », a expliqué le secrétaire général du comité Snesup de l’IUG, Pr Alassane Sidibé. « Nous voulons prendre l’opinion à témoin que le Pr Samba Diallo, qui rassure être à notre écoute désormais pour qu’on trouve ensemble des solutions aux problèmes qui se poseront, refuse de nous écouter, de payer les honoraires des enseignants », a déclaré le Pr Alassane Sidibé. Il ajoutera que c’est un bras de fer qui est de nouveau en vue entre le Recteur et les professeurs de l’IUG pour qu’ils soient mis dans leurs droits simplement. Dans cette situation des cours du soir, selon le secrétaire général du comité Snesup de l’IUG, les choses sont claires comme l’eau de roche. « Les fonds des cours sont alloué à l’IUG. Les 50% des étudiants des cours du soir payent l’argent avant de commencer. Le Recteur n’est que l’ordonnateur du payement. Et à ce niveau, il nous fait sortir des tournures dilatoires pour que les gens ne soient payés. Est-ce la paix s’arrache de la sorte ? », s’interroge le premier responsable des enseignants du Snesup de l’IUG.

A l’issu des discussions, la base a donné l’ordre au bureau de déposer un préavis de grève sur la table du Recteur de l’USSGB avec ampliation. Ce qui devait être fait ce mardi 13 mars 2018 selon le secrétaire général, Pr Alassane Sidibé. Le mandat du Recteur Samba Diallo prend fin au mois de mai prochain. Soulignons que les professeurs de l’IUG sont aussi mécontents du non paiement de leurs arriérés par le Rectorat des cours du jour (tâches liées aux examens) de l’année universitaire 2016-2017. Il s’agit notamment des frais de correction, de surveillance, de secrétariat des semestres 1, 2, 3, 4, et 5.

Hadama B. Fofana

Du 13 Mars 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés