Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’ Indicateur du Renouveau
Télévision et radios privées : La HAC signe la convention avec les services privés de communication audiovisuelle

La Haute Autorité de la Communication (HAC) a organisé le 29 décembre une cérémonie solennelle de signature de convention avec les services privés de l’audiovisuelle. Trent- sept (37) radios, neuf (9) chaines de télévisions privées et un distributeur ont reçues leurs autorisations d’émettre.

L’hôtel Radisson Blu a servi de cadre pour la cérémonie de signature de convention entre la HAC et lesdites stations. C’était en présence des patrons de presse, les partenaires de la HAC et les représentants des récipiendaires. La procédure de la mise en conformité avec le cadre législatif et réglementaire des services privés de communication audiovisuelle a été lancée le 13 juin 2017. La deuxième phase du processus d’appel à candidature a enregistré cent treize (113) dossiers repartis entre les régions du Mali et le district de Bamako. Parmi ces 113 dossiers, 37 au niveau de la radio, 9 au niveau de la télé et 1 distributeur d’images ont reçu leurs autorisations. Pour le président de la HAC, Fotié Touré, la HAC fait son travail normalement. « Aujourd’hui, c’est avec satisfaction, mais aussi avec humilité, que je constate que tous les objectifs que la HAC s’est fixés en 2017 ont été atteints. L’accomplissement des activités en 2017 a bénéficié de l’accompagnement et du soutien sans réserve des plus hautes autorités », se réjouit M. Touré.

Il a déclaré qu’à compter du 31 janvier 2018, aucun service privé de communication audiovisuelle (radio, télévision, société de diffusion et de distribution de programme) n’émettra, ni ne diffusera au Mali sans autorisation préalable de la Haute Autorité de la Communication, a laissé entendre, M. Touré.

Pour la nouvelle année, la HAC s’est fixé plusieurs objectifs. « Lancement au cours du premier semestre de deux (2) appels à candidature pour l’établissement et l’exploitation de radios et de télévisions privées à Bamako et dans les régions. La mise en œuvre des résolutions issues du séminaire international pour contribuer à l’organisation d’élections libres, crédibles et transparentes à travers une régulation indépendante et impartiale des médias ; la poursuite du renforcement de la HAC, et de la formation des acteurs de médias, par la tenue des ateliers de formation sur la régulation des médias en période électorale et de la tenue des journées d’imprégnation au cadre législatif et réglementaire de la mission de la HAC ; la poursuite de l’amélioration de ce cadre par la relecture et l’élaboration de texte ; la dotation de la HAC d’un centre de contrôle de monitoring ; la régulation de la presse écrite », a expliqué M. Touré.

Les récipiendaires ont montré leurs satisfactions à l’endroit du personnel de la HAC, et ils ont promis d’être à la hauteur des attentes pour satisfaire les auditeurs et les téléspectateurs.

Moctar Dramane Koné, Stagiaire

Du 03 Janvier 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés