Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Un peu d’histoire, d’art et de culture
Oumou Sangaré : L’embellie du Mali

Au moment où le Mali se débat pour sortir de l’emprise des insurgés et autres obscurantistes, Oumou Sangaré porte haut les couleurs du pays et refuse le fatalisme. Elle vient d’être désignée meilleure artiste de 2017 par ses pairs, distinction qui réjouit l’Afrique.

SEYA avait propulsé Oumou Sangaré au sommet des hits parades et les puristes estimaient que cet album allait être le dernier chef d’œuvre de la fille du Wassoulou mais c’était sans compter avec le génie créatif de la chanteuse.
Elle a mis dans les bacs Mogoya qui, après avoir aidé l’artiste à remporter le prix WOMAD en Angleterre, la consacre meilleure artiste de l’année. C’était à l’occasion du festival WOMEX 2017 en Pologne.

Les collaborateurs de la diva à commencer par Wim Westerweid, Christian Mousset, World Circuit Records ont tenu à assister au sacre de Oumou.
No Format qui a cru au projet de l’album MOGOYA a vivement été remercié par la cantatrice ainsi que le manager fidèle Juan Ponce de Citizen Music.
Devant plus de cinq cent vedettes, producteurs et tourneurs du showbiz international, notre compatriote a livré un concert exceptionnel pour gratifier de sa voix et de son art ce beau monde venu l’acclamer et se faire bercer par des mélodies maliennes que Oumou Sangaré modernise et enrichit au fil des ans.

Ce succès retentissant n’est pas passé inaperçu du côté de Koulouba où le président IBK va bientôt recevoir l’artiste pour ses efforts et son engagement sur toutes les cènes du monde pour faire comprendre aux plus sceptiques que le Mali vit son mal dans la dignité et fera face quoiqu’il advienne.

Pour rappel, Oumou Sangaré a bouclé début septembre une tournée qui l’aura conduite avec sa dream team à Bruxelles en Belgique, à Frankfurt en Allemagne, à Genève en Suisse dans le cadre du festival des musiques d’été, en Espagne, Hollande et enfin en France. Avec Yéré Faga, titre éponyme de l’album, Oumou Sangaré a su vendre la destination Afrique à un public dubitatif naguère quant à la possibilité de l’Afrique de prendre son destin en main pour un devenir meilleur.

Par Dakarposte

Le Débat du 13 Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés