Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Mairie du District de Bamako : Le budget 2018 s’élève à plus de 42 milliards FCFA

La Mairie du District de Bamako a tenu le mercredi 11 octobre dernier, la troisième session ordinaire de son conseil. Cette session dite budgétaire s’est déroulée sous la présidence du Président du Conseil, M. Adama Sangaré, qui a déclaré que le budget 2018 de la mairie du District de Bamako s’élève à 42.905.951.044 FCFA.

Selon le Maire du District de Bamako, ce budget vise essentiellement à améliorer et à consolider les acquis de l’exercice en cours dans plusieurs domaines notamment celui de la mobilisation des ressources, l’assainissement, l’aménagement, la mobilité urbaine, la santé et l’hygiène publique, et surtout la lutte contre l’insécurité routière.
« L’année 2018 augure un nouvel espoir. C’est pourquoi, je voudrai inviter la population de Bamako à s’acquitter régulièrement et correctement du paiement des impôts, taxes et redevances de la collectivité pour donner à notre belle capitale, les moyens de ses ambitions de développement pour le bonheur de ses habitants », a déclaré Adama Sangaré. Qui a rappelé la pose de la première pierre de la construction du marché rose et des Halles aux légumes par le président de la République le 22 septembre dernier. Pour le Maire du District de Bamako, ce joyau architectural aux normes internationales permettra aux commerçants de mener leurs activités dans un cadre serein et sécurisé.

« La mobilité urbaine demeure toujours un enjeu. Nous nous efforçons d’infléchir la courbe des accidents et l’engorgement des voies pénétrantes. Les actions entreprises dans ce domaine doivent être pérennisées et renforcées. L’année 2018 est une année d’austérité budgétaire », a expliqué M. Sangaré. Pour qui, l’exécution du budget 2017 a été fortement marquée par d’énormes soubresauts dont le faible niveau de réalisation des recettes essentiellement dû à la fraude et le déplacement du poste de sortie de Niamana ayant entrainé un manque à gagner assez significatif au niveau des recettes.
« Je lance un vibrant appel à l’ensemble des acteurs économiques, singulièrement les syndicats de la Mairie du District à davantage de sensibilisation à l’endroit des travailleurs pour une vigilance accrue mais aussi à davantage d’efforts dans le recouvrement des recettes », a conclu le maire du District de Bamako.

Adama DAO

Tjikan du 13 Octobre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés