Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Violences basées sur le genre : L’IPAO veut impliquer la presse dans la lutte

Avec son projet « Femmes occupez les médias » pour une durée de quatre ans, l’Institut Panos Afrique de l’ouest (Ipao), entend appuyer les médias maliens dans la défense des droits des femmes en luttant contre les violences basées sur le genre. Une dizaine de journalistes sont en train d’être formé dans ce cadre.

Au Mali, la situation du genre est préoccupante. Les violences faites aux femmes son devenues une pratique permanente et généralisée, dans un contexte marqué par de fortes influences traditionnelles et religieuses. Rien qu’en 2015, 1468 cas de violences basées sur le genre ont été enregistrés dont 288 cas d’agression physique, 223 cas de viol, 192 cas de mariage forcé et surtout 5 cas d’assassinats, révèle l’Enquête démographique et de santé du Mali. C’est face à ce phénomène que l’Ipao lance au Mali le projet « Femmes occupez les médias » (Fom). Le programme qui sera mis en œuvre pendant les quatre prochaines années (2017-2020) vise selon le coordinateur du Fom, Tidiane Kassé, à appuyer les femmes dans la défense de leurs droits en luttant contre les violences basées sur le genre, promouvoir la représentation politique des femmes, mais aussi leur implication dans les processus et les espaces de décision.
Les activités du programme ont démarré hier avec un atelier de formation de trois jours pour huit journalistes sur les violences faites aux femmes. Cet atelier est précédé d’une journée de rencontre avec les responsables de rédaction pour discuter des modalités d’appui proposés par Ipo aux médias et aux journalistes dans le cadre du projet.

Pour le point focal d’Ipao au Mali, Sadou Yattara, le rôle des journalistes dans ce projet sera l’identification des préjugés et les stéréotypes contre les femmes dans le traitement de l’information, améliorer les normes de couverture des violences faites aux femmes et l’identification des sujets de couvertures sur les violences faites aux femmes et l’élaboration d’un calendrier de production.

A noter que le projet Fom va être exécuté dans trois autres pays de la sous-région à savoir le Sénégal, le Niger et la Cote d’Ivoire.

Maliki Diallo

L’Indicateur du Renouveau du 14 Septembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés