Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Les Echos
Bouillon de cube Maggi : Un vecteur d’impuissance sexuelle pour l’homme et les animaux ?

Le bouillon cube Maggi a fait son entrée dans les habitudes alimentaires des Maliens depuis une quarantaine d’années. Les consommateurs que nous sommes le reçoivent quotidiennement dans nos assiettes sans en connaître ses effets sur notre santé quand bien même il est entouré de beaucoup de préjugés défavorables. Nous avons contacté l’Agence nationale de la sécurité sanitaire des aliments (Anssa), auteur d’une étude sur le sujet pour en savoir davantage.

Le cube Maggi est devenu à l’espace de quelques années, le condiment le plus prisé de nos ménagères des campagnes et des villes. Il entre dans nos assiettes comme il le veut que ce soit dans les restaurants ou dans les familles. L’accoutumance est telle que nombre de gens reconnaissent le bon goût de la sauce bien assaisonnée avec le fameux produit.

Ce bon goût du cube Maggi cache mal pourtant ses méfaits sur la santé humaine et animale. Selon des préjugés, il provoque l’infertilité et l’impuissance humaine et animale. Ces informations distillées sont prises comme de l’argent comptant par endroits. Des chefs de familles ou des citoyens lambda ont interdit à leurs épouses ou dans leur famille l’utilisation du cube Maggi. Un moment, des campagnes sur des bases fanatiques faisaient état d’une composition méconnue de ce bouillon. D’aucuns soutenaient qu’il est fabriqué avec des boyaux d’animaux morts ou leur sang. D’autres reprochaient à l’Occident de nous intoxiquer avec des aliments qu’il ne consomme pas.

A l’Anssa, toutes ces informations sont prises avec des pincettes et qualifiées de rumeurs sans fondement. Selon Dr. Adama Sangaré, chercheur dans la structure, qui assure la police sanitaire des aliments, leur service a été saisi en 2008 par le ministre de la Santé Mme Maïga, Zéinab Mint Youba. La saisine était relative à une information d’un groupe d’éleveurs qui disaient utiliser le cube Maggi pour castrer leurs animaux.

L’Anssa a mis en place une équipe de chercheurs composée d’Adama Sangaré, Ibrahima Kassambara, Coulibaly Salimata, Jean-Baptiste Kéita, Ousmane Touré, Mahamadou Sacko, et Cissé Oumou Traoré. L’étude publiée en 2009 est intitulée : « l’utilisation des cubes alimentaires dans l’embouche des bovins et des petits ruminants dans le district de Bamako. Evaluation des effets potentiels sur la libido des animaux ». Les résultats sont publiés dans la revue « Mali médical cube Maggi » tomr XXIII a duré trois mois et a concerné pour la première phase, les ovins (petits ruminants).

L’étude a été réalisée dans les 11 marchés à bétail du district de Bamako. Le test d’observation a porté sur 20 béliers maures âgés de 2 à 3 ans répartis en 4 lots de 5 têtes chacun ; 15 brebis maures âgées de 2 à 3 ans synchronisées régulièrement et mises en chaleur pour les mesures de la libido. Les moutons ont été alimentés avec un régime composé de farine de niébé et tourteau de coton, avec respectivement 0 cube Jumbo le premier lot (témoins), 2 cubes pour le 2e lot et 4 cubes pour les 3 e et 6 cubes pour le 4 e lot.

Seul le « Vedan »

L’enquête a prouvé que la principale ration utilisée par les emboucheurs était la combinaison paille de rousse et aliment bétail Huicoma (ABH) 98,70 %.

Au lieu d’être considéré comme un vecteur d’impuissance sexuelle chez les animaux, l’étude a prouvé que 0,5 % des éleveurs de Bamako utilisent le cube (Jumbo Maggi poulet) pour engraisser leurs ovins. La raison est qu’il augmente l’appétit alimentaire et sexuel de ces petits ruminants.

Mieux, les chercheurs, aux dires de Dr. Sangaré, ont constaté que les animaux qui ont fait l’objet d’expérience avaient une libido plus élevée. Le mâle attaché à côté de la femelle avait un fort besoin d’accouplement. La conclusion des chercheurs est que ce produit n’a pas d’effets néfastes sur les organes génitaux des animaux mâles.

Le chercheur de l’Anssa fait savoir que cela n’est que la première partie d’une étude. Une autre est diligentée sur les bovins et se trouve au stade de rédaction des rapports. Il se garde de nous divulguer les résultats, qui au regard de leur déontologie sont du ressort du comité scientifique. Les conclusions dudit comité sont attendues en novembre prochain.

Dr. Sangaré bat en brèche les arguments selon lesquels la composition du cube Maggi n’est pas connue. A ses dires, il est fait à base de glutamate de potassium qui caractérise son bon goût dans la consommation. Selon lui, c’est la variété de bouillon appelé « Vedan » qui est d’une composition méconnue jusque là par l’Anssa.

Abdrahamane Dicko

07 Octobre 2011.

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés