Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Pétition contre l’interdiction des livres égyptiens au Salon d’Alger

Plusieurs intellectuels algériens résidant en Algérie, en Europe et en Amérique du nord ont signé une pétition appelant à "la levée de l’interdiction d’exposition des livres égyptiens au prochain Salon international du livre d’Alger (Sila) en octobre.

es signataires de cette pétition, lancée par Ahmed Bensaada, docteur en physique et auteur vivant au Canada, entendent dénoncer la décision du commissaire du Sila "dinterdire d’exposition les livres égyptiens lors de la prochaine édition de cet évènement".

Les signataires trouvent "aberrante cette tentative unilatérale de punir la littérature égyptienne et le lectorat algérien alors quon continue à jouer au football, source initiale de tout ce scandale, avec des équipes égyptiennes".

Selon la presse algérienne, le commissaire du Sila, Smaïn Ameziane, a justifié la non invitation des éditeurs égyptiens par les réactions hostiles à l’Algérie d’intellectuels égyptiens après des incidents qui avaient émaillé le match de football entre les deux pays pour la qualification au Mondial-2010, le 14 novembre 2009 au Caire.

Les signataires de la pétition demandent "aux autorités concernées par ce scandale d’y mettre un terme en levant linterdiction faite aux livres égyptiens afin de leur permettre dêtre découverts, lus et appréciés par les lecteurs algériens", selon le texte publié sur internet et repris par de nombreux journaux algériens.

Le 12 novembre, le bus transportant l’équipe algérienne avait été caillassé au Caire et trois joueurs avaient été blessés. Deux jours plus tard, le match avait été suivi d’incidents violents en Algérie, où des locaux d’entreprises égyptiennes avaient été attaqués et des Egyptiens avaient vu leur domicile saccagé.

Des incidents étaient également survenus le 18 novembre lors du match d’appui disputé à Khartoum, remporté 1-0 par l’Algérie.

La crise avait pris un tour diplomatique avec des manifestations au Caire devant l’ambassade d’Algérie et le rappel pour consultation des ambassadeurs d’Algérie au Caire et égyptien à Alger par leur pays respectif.

Depuis, le président égyptien Hosni Moubarak a effectué le 4 juin une visite "amicale" à Alger.

ALGER (AFP) - lundi 23 août 2010

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés