Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’Annonceur - hebdo (mercredi)
Balani show devient un lieu de tuerie pour les adolescents

Incroyable mais vrai. Les participants de Balani show s’entretuent au nom des règlements de compte. Actuellement il n’est pas rare de voir des adolescents armés des couteaux, pistolets ou des gaz lacrymogènes lors des manifestations publiques comme « Balani Show » en vogue de nos jours notamment chez les enfants et adolescents.

Déjà, on vient d’enregistrer deux morts et une tentative d’assassinat à la zone industrielle, un autre à niamakoro-diallobougou. Quel acte abominable entre enfants ?

Contrairement à son nom, le Balani show n’a rien avoir avec l’instrument musical le « Balafon » traditionnel qui a tout le temps été aimé par le public en Occident, en Afrique et plus particulièrement au Mali. Signalons que depuis quelques années, au Mali, le Balani Show est devenu un moyen de divertissement pour les enfants après l’interdiction par les plus hautes autorités du pays du « Sa Bar » ou « Sabarni » sur recommandation des confessions religieuses.

C’est suite actes indécents que les manifestants véhiculaient à travers la danse du Sabarni qu’il a été mis frein à son organisation à travers tout le pays. Ainsi en replacement de Sabarni, les jeunes ont eu comme idée le Balani show qui consiste a joué la musique accompagnée de l’animation soit par un animateur de radio ou un DJ de la place.

Ce Balani show étant en mode actuellement, est organisé très souvent par des groupes d’enfants ou d’adolescents pour fêter leurs anniversaires, arroser les admissions en (CEP, DEF, BAC) et dans d’autres occasions comme pendant les congés de Noël, de Pâques, les grandes vacances scolaires et des week-ends.

Et pour les circonstances, ils ne manquent pas d’occasions pour se distraire mais aussi pour se bagarrer, se blesser ou même s’entretuer. Alors il est temps que les parents et autorités de ce pays réagissent face à cet acte mal sain qui en train de gagné du terrain mettant les enfants dans des situations d’insécurité totale. Pourtant, tous les enfants ont droit à la protection selon la convention internationale relative aux droits des enfants.

Le changement de comportement chez eux serait une solution efficace pour mettre un frein à cette forme de banditisme afin qu’ils puissent jouir d’une enfance meilleure, pleine de joie, de tendresse et de succès.

Aussi, il est du devoir des enfants de se respecter, de penser à leur bien-être et leur épanouissement pour un avenir meilleur. Il ne suffit pas d’être enfant pour commettre des bêtises. Au contraire, les enfants doivent toujours être prêts à respecter les bons conseils, même s’il faut s’auto- éduquer après l’éducation des parents.

Quoi il en soit, les plus hautes autorités du pays et celles des communes du district de bamako sont vraiment interpellées à garder un œil vigilant face à cette situation qui est presque devenue un fléau pour les jeunes car ça ne leur fait ni chaud ni froid chez certains enfants ou adolescents de commettre des actes odieux aussitôt que l’occasion se présente.

Signalons que les grandes vacances ont débuté et c’est déjà parti pour les séances de Balani show. Dans la soirée du samedi 27 juin 2009, après une investigation nous avons compté plus de 16 manifestations de Balani show dans chaque commune du district de bamako chose.

Ce qui veut dire que pour le seul samedi, bamako a enregistré 96 séances de Balani show .Alors attention aux petits bandits qui sont souvent armés d’armes blanches ou des pistolets et gaz lacrymogènes de toute marque. Que Dieu nous en garde. Amen !


Fatoumata Dicko

02 Juillet 2009.

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés