Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Moussa Ismaïla Touré : le meilleur sifflet africain

Le meilleur arbitre africain de l’année 2006 a été célébré le jeudi dernier au night club “Monte Cristo” par le monde sportif malien.

Pour le compte de l’année 2006, l’arbitre international de basket-ball malien, Ismaïla Touré, a reçu les honneurs du Conseil Supérieur du Sport en Afrique (CSSA). Celui-ci l’a désigné meilleur sifflet de l’année toute discipline confondue.

L’heureux récipiendaire avait été reçu à Koulouba par le chef de l’Etat et avec tous les honneurs. Le jeudi dernier, c’est l’ensemble du monde sportif malien qui a répondu au rendez-vous pour fêter à sa juste valeur le trophée décerné pour la 1ère fois à un malien. On notait la présence du président du comité olympique malien Habib Sissoko accompagné de Mohamed Oumar Traoré, le secrétaire général qui est par ailleurs le président de la fédération malienne de tennis et Tidiani Median Niambélé le 1er vice-président du CNOSM. La grande famille du basket avait également répondu en nombre aux côtés du président Hamane Niang.

Deux interventions ont marqué l’événement qui s’est déroulé sous la forme d’un cocktail grandiose à partir de 18 heures. D’abord les amis et collaborateurs de M. Touré ont tenu à lui exprimer leur fierté et leur reconnaissance en louant, au passage, ses qualités professionnelles et humaines.

Puis Moussa Ismaïla Touré, très ému et fondant en larmes, devait s’adresser aux invités à travers une série de remerciements et de reconnaissances.

A ses dires, sa famille, principalement ses parents et son épouse, sont à la base de sa réussite. C’est pourquoi, il a tenu à le leur reconnaître en ce jour solennel. Au-delà, M. Touré s’est montré reconnaissant envers tous ceux qui ont tenu un rôle quelconque dans son ascension. Il a également tenu à adresser un remerciement particulier à l’ambassadeur de la République d’Allemagne qui a rehaussé l’éclat de la cérémonie par sa présence.

C’est en toute fierté qu’il pouvait présenter le trophée entouré des membres de sa famille. Ce titre de meilleur sifflet africain récompense la fulgurante ascension d’un arbitre qui a passé le grade d’international en 2000. Depuis, il a répondu avec brio à de nombreux rendez-vous continentaux et internationaux. Aussi en 2001, il a participé au 5e championnat du monde juniors filles en République Tchèque, en 2002 au championnat d’Afrique des nations juniors masculins en Egypte.

En 2003, Moussa Touré a arbitré aux 8e jeux africains du Nigeria et à la coupe d’Afrique des Nations seniors dames au Mozambique. En 2005, il a participé aux jeux de la francophonie au Niger, au championnat d’Afrique junior féminins à Tunis et à la 23e Can seniors masculins à Alger. L’année dernière, il a eu l’honneur d’arbitrer au 15ème championnat du monde senior dames au Brésil et au 2e championnat d’Afrique des nations de moins de 20 ans au Mozambique.

Sans doute, c’est cette régularité qui a été récompensée par la présente distinction. Toute chose qui justifie ses légitimes sentiments de joie et de fierté. Néanmoins, Moussa Touré se dit prêt à persévérer davantage pour encore ressembler à ses modèles : l’ancien international malien Ould Youba et le chauve italien Pierliug Collina. En caressant le rêve secret d’arbitrer les jeux olympiques de 2008 à Pékin en Chine, M. Touré fait un clin d’œil à son ami Koman Coulibaly. Pour lui, l’actuel meilleur arbitre du football malien mérite certainement le titre de meilleur arbitre africain tous sports confondus. Ancien basketteur et ancien footballeur, Moussa Ismaïla Touré, formateur d’arbitre, est l’actuel président de la commission des arbitres marqueurs et chronométreurs de la fédération malienne de basket-ball.

Titulaire d’une maîtrise en gestion obtenue à l’ENA du Mali et d’un DESS en gestion d’entreprises dans les pays en développement décroché à l’université de Paris IX Dauphine, il occupe le poste de directeur commercial de la société Bramali.

Souleymane Diallo | Le Républicain

12 mars 07

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2014 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés