Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Stade malien de Bamako

L’assemblée générale des clarifications

Le Stade malien a pris d’importantes décisions à la suite de nombreux malentendus. Au-delà, le président Samaké a sollicité des moyens pour atteindre des objectifs précis, notamment la ligue des champions d’Afrique.

Le comité exécutif du Stade malien de Bamako a tenu, hier dimanche, au centre islamique de Hamdallaye son assemblée générale. C’était en présence de nombreux supporters et sympathisants du club champion du Mali. Et la salle de conférence du centre islamique d’Hamdallaye avait drainé grand monde.

L’ordre du jour portait sur les rapports financier et moral des deux dernières saisons, les perspectives entre autres. Il s’agissait pour le président Samaké de rendre compte des activités du comité de gestion portant sur les saisons concernées.

Le compte rendu a porté sur les résultats des différentes sections, sentant bien que le Stade malien de Bamako est un club omnisports. Le football, l’athlétisme et le basket ont notamment procuré des résultats flatteurs à l’équipe de Mahamadou Samaké.

Après avoir expliqué et commenté les résultats des différentes sections, le président du Stade malien a présenté le rapport financier des saisons 2003-2004, et 2004-2005. Une explication détaillée a été donnée sur les recettes et des dépenses.

En 2003-2004, le Stade malien a réalisé des recettes de l’ordre 115.641.643 F Cfa, pour des dépenses avoisinant 111.697.000 F Cfa.

Les grands postes de recettes de cet exercice sont tenus par les transferts de Rafan Sidibé vingt trois millions de F Cfa (23.000.000) ; Drissa Coulibaly quinze millions de francs Cfa (15.000.000 F Cfa. En dépenses, on retient notamment les frais de transferts des joueurs du Djoliba à hauteur de 5,5.000.000 F Cfa.

Les recettes en 2004-2005 se chiffrent à 77.977. 558 F Cfa qui ont servi à éponger de nombreuses dépenses dont les frais de transfert 10.300.000 F Cfa, des primes aux joueurs et entraîneur à hauteur de 5.130.000 F Cfa.

Pour solde de tout compte, la comptabilité du Stade malien présente 500.000 F Cfa en caisse. Ce qui traduit les difficultés financières du club. C’est pourquoi, le président Mahamadou Samaké n’a pas manqué de solliciter davantage l’implication des supporters.

Surtout pour permettre au club de rentrer dans la ligue des champions, d’engager des joueurs et des entraîneurs. Les supporters, à travers leur bureau central dirigé par le président Mamadou Diané, se glorifient d’un apport de recettes de dix huit millions.

Mais le bilan du président Samaké a présenté le montant de 1.750.000 F Cfa. Ce qui traduit du reste le montant qui est rentré dans sa comptabilité.

Cette différence de somme traduit, les divergences entre le comité de gestion et le comité des supporters. Diané et les siens ne comprennent pas pourquoi Samaké n’incluait pas les 18 millions dans son bilan. Réponse de Samaké “Je ne peux justifier le montant que j’ai dépensé”.

Pour tout dire, “Sam” estime qu’il y a eu simplement malentendu entre le comité de gestion et le comité des supporters qui a des tâches spécifiques. Ces tâches s’inscrivent dans le sens des objectifs globaux du comité de gestion.

En fait, l’assemblée générale de dimanche visait à définir le rôle des différentes structures du Stade malien. Le président du comité de gestion Mahamadou Samaké est le président du club, toutes les autres structures sont « des instruments de travail ».

Tous doivent travailler en fonction des orientations définies par le président. C’est le non respect de ces simples dispositions qui a amené les différentes incompréhensions.

Le Comité des supporters a semble-t-il engagé des dépenses sans l’aval du président Samaké. Des sommes qui proviennent surtout de la gestion du terrain d’entraînement et des matches amicaux à hauteur des 11 millions.

Les perspectives

Le président d’honneur Dioncounda Sambally et le président des sages, le général Abdoul Karim Diop, ont tenu à apporter leur indéfectible soutien au président Samaké.

Tous ont également mis l’accent sur l’entente et l’union autour du club dont l’objectif la saisons prochaine (encore !) est la ligue des champions. Pour atteindre cet objectif, il faut drainer des ressources pour le club.

Ce qui permettra de d’engager et entretenir un entraîneur, de faire face aux charges de joueurs. “Sam” s’est dit engagé à tout faire pour le bonheur du club.

Mais si d’aventure une autre personne a des ambitions pour la présidence du club, il s’est dit prêt à le soutenir. Autrement, si c’est le président Samaké qui devra conduire le club en ligue des champions, il compte surtout sur plus de moyens des supporters.

Des applaudissements nourris consécutifs à ces propos de Mahamadou Samaké traduisent, l’approbation générale. L’assemblée générale du Stade malien a approuvé les actions du président Samaké. Et s’est dit prêt à l’accompagner pour atteindre les objectifs.

Tant mieux, pour le Stade malien !

Souleymane Diallo

03 octobre 2005.

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2014 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés