A LIRE !
Dossiers
Conseil des Ministres
L'Essor
AFP
Le Journal Afrique
***
Top 5 de la semaine : les articles les plus lus
Oumar Mariko-Sada Samaké : du débat républicain au grand désamour politique !
Terrorisme au sud du Mali : le village de Fakola dans le cercle de Kolondiéba attaqué hier
Remaniement imminent : 5 à 6 ministres quitteront, les mouvements armés ciblent des postes
Oumar Mariko sur son affaire de visa : « L’ambassadeur de France au Mali est aussi méchant qu’ignorant »
Le ministre Bocari Tréta hier à l’Assemblée nationale : « Il n’y a pas d’accaparement de terres au Mali »
 
Ciné
Night Club
Salles de concert

Retrouvez l'essentiel de l'actualité de l'Afrique de l'Ouest avec notre partenaire Jeune Afrique et Afrik.

 


 
 

Invectives entre les deux personnalités...

Un débat théoriquement prévu pour deux heures de temps, équitablement réparti entre les deux personnes, n’aura duré qu’une cinquantaine de minutes...

Lire

05-07-2015

Oumar Mariko-Sada Samaké : du débat républicain au grand désamour politique !

 

Attaques jihadistes à Nara et Fakola : A qui profite le crime ?

 
Les Echos | L'Indépendant | Le Républicain | Nouvel Horizon | Soir de Bamako | Inter Bamako | Tjikan | Le Pretoire | Sport | 22 Septembre | Le Flambeau |
 
Sur le fil de l'actualité...
Remaniement imminent : 5 à 6 ministres quitteront, les mouvements armés ciblent des postes
Engrais frelaté, pénurie de passeport… : les ministres Tréta et Sada en panne d’arguments face à Mariko
Tombouctou : 6 soldats de la Minusma tués dans une attaque
Situation du pays
Mongi Hamdi (Minusma) : « Certains vont essayer de faire dérailler le processus de paix » au Mali
Attaque de Fakola, Misseni, arrestation du chef de la Katiba de Sikasso par les Dozos ivoiriens, menaces proférées par Ançardine…
Dégradation de la situation sécuritaire au Mali : Pierre Buyoya exprime ses inquiétudes
Afrique du Sud
Marikana : Julius Malema va porter plainte contre le vice-président

Le rapport sur le massacre de Marikana a été publié la semaine dernière. La commission enquêtait sur le décès de 34 mineurs abattus par la police lors d’une grève illégale en août 2012. Le leader populiste sud-africain Julius Malema va engager des poursuites judiciaires contre la compagnie minière Lonmin où travaillaient les mineurs décédés, contre le ministre de la Police de l’époque et contre le vice-président Cyril Ramaphosa. A l’époque, ce dernier était membre du conseil d’administration de Lonmin. « Ramaphosa a joué un rôle central en faisant pression sur la police pour qu’elle lance une action simultanée sur les mineurs qu’il avait lui-même décrits comme étant des criminels, dans un email envoyé à la direction de Lonmin, affirme-t-il. C’est donc impensable qu’après toutes ces révélations, la commission ait pu exonérer Ramaphosa d’avoir faire pression sur la police pour qu’elle commette une action meurtrière envers des travailleurs. » La commission n’avait pas de mandat pour enquêter sur le rôle des membres du gouvernement dans cette fusillade. Aussi son rapport s’est limité à charger essentiellement les policiers et a exonéré tous les responsables politiques. RFI

Tchad
Un arsenal attribué à Boko Haram découvert à Ndjamena

L’enquête progresse sur les deux attentats-suicides simultanés qui ont ensanglanté la capitale tchadienne, le 15 juin dernier, tuant 36 personnes en plus des trois kamikazes et en blessant une centaine d’autres. Une cache d’armes a été découverte jeudi dans une maison de Ndjamena où les forces de sécurité ont lancé une opération dans la soirée de dimanche 28 et dans la matinée de lundi 29 juin. Des opérations lors desquelles les services tchadiens ont fait face à de fortes résistances, se soldant par la mort de onze personnes, dont cinq policiers. Plusieurs membres présumés du groupe islamiste Boko Haram avaient alors été arrêtés. Des ceintures munies d’explosifs avaient été également découvertes, ainsi que des cartes SIM de téléphones mobiles. Cette fois, ce sont des obus de mortier, des roquettes, des chargeurs de Kalachnikov pleins et des caisses de cartouches de canons qui ont été découverts dans la cour de la maison. Un véritable arsenal de guerre enfoui dans le sol. Des faux papiers ont aussi été retrouvés, notamment ceux d’un cultivateur originaire de Fotokol, qui porte le nom de « Moussa Oumar » sur sa carte d’identité nationale du Cameroun. RFI

France/Angola
Série de contrats pour diversifier la relation économique

La France et l’Angola ont signé vendredi à Luanda une série de contrats et de lettres d’engagement, qui selon Paris atteignent plusieurs centaines de millions d’euros. Le président français François Hollande, accompagné d’une cinquantaine de chefs d’entreprises de son pays, a salué "un mouvement d’amplification et de diversification" des échanges bilatéraux. Le groupe français hôtelier Accor a signé un contrat pour la gestion de 50 hôtels d’ici à 2017 avec la société angolaise AAA propriétaire de ces établissements, qui a connu des difficultés financières en 2013. Total, premier opérateur pétrolier du pays, a signé deux contrats avec l’entreprise pétrolière publique Sonangol, l’un pour accroître la coopération dans le secteur pétrolier, l’autre pour la distribution de lampes solaires. La compagnie aérienne Air France a annoncé pour sa part l’ouverture d’une 3ème liaison hebdomadaire Paris-Luanda. Le groupe de BTP Eiffage s’est engagé sur la construction de 104 passerelles pour piétons, un contrat de près de 200 millions de dollars (180 millions d’euros). Météo France a de son côté signé avec son homologue angolaise un accord de modernisation sur sept ans. AFP

Nigeria
Une adolescente se fait exploser dans une mosquée, 12 morts

Jeudi peu après 14h00 (13H00 GMT), "une kamikaze a lancé une attaque sur la mosquée de Malari, un village proche de Konduga à 35 km de Maiduguri, où elle a tué 12 fidèles et elle en a blessé sept autres", a rapporté vendredi à l’AFP Danlami Ajaokuta, le chef d’une milice locale. "La kamikaze était une jeune fille d’environ 15 ans, elle avait été repérée par les fidèles qui se préparaient pour la prière de l’après-midi", a-t-il ajouté. "On ne la connaissait pas dans le village, et quand elle a été repérée près de la mosquée (...) on lui a demandé de partir", a expliqué Gajimi Mala, un habitant qui a aidé à transporter les victimes. La jeune fille "a alors quitté la mosquée, et tout le monde pensait qu’elle était partie (...) mais au moment où les fidèles étaient en train de prier dans la mosquée, elle a couru très vite à l’intérieur de la mosquée et elle s’est fait exploser", a-t-il poursuivi. Ce nouvel attentat-suicide, en plein mois de ramadan, est survenu au lendemain de trois attaques très meurtrières, qui ont fait au moins 145 morts dans le nord-est du Nigeria, le pire carnage commis par Boko Haram depuis l’arrivée au pouvoir du président nigérian Muhammadu Buhari, le 29 mai. AFP

 

Village Bobofing de Mouni : la danse des masques pour marquer le début des travaux champêtres
Pour la quatrième fois consécutive, le village de Mouni, un village Bobo-fing situé dans le cercle de Tominian vient de vivre, le 7 juin dernier, son festival annuel des masques. Une pratique ancestrale qui marquait le début des travaux champêtres qui a été transformée en festival à l'initiative des jeunes ressortissants de ce village. Après une 3ème édition marquée par une totale réussite, (...)
 

Journée Mondiale de la Santé : améliorer la sécurité sanitaire des aliments de la ferme à l’assiette
Le Centre International de Conférences de Bamako a abrité le vendredi 26 juin dernier, la célébration de la journée mondiale de la Santé. Prévue pour le 7 avril de chaque année, cette journée a été reportée pour des raisons sécuritaires dans notre pays. La cérémonie d'ouverture était présidée par le représentant du ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, M. Modibo Diarra, le (...)
 

© 1999-2014 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés