A LIRE !
Dossiers
Conseil des Ministres
L'Essor
AFP
Le Journal Afrique
***
Top 5 de la semaine : les articles les plus lus
A propos de Kidal : Mara indexe IBK
Scission au sein de BOKO HARAM : Faut-il en rire ou en pleurer ?
De père en fils...
Nord du Mali : IBK cède tout aux rebelles
Cocaïne : de plus en plus de saisies en Afrique de l’Ouest, zone majeure du trafic de drogue
 
Ciné
Night Club
Salles de concert

Retrouvez l'essentiel de l'actualité de l'Afrique de l'Ouest avec notre partenaire Jeune Afrique et Afrik.

 


 
 

Afrique de l’Ouest, zone majeure du trafic de drogue

Le trafic de cocaïne passant par l’Afrique semble se développer de nouveau et on note des indices d’augmentation du trafic à destination de l’Asie et du Moyen-Orient

Lire

27-06-2016

Cocaïne : de plus en plus de saisies en Afrique de l’Ouest, zone majeure du trafic de drogue

 

Centre et nord du Mali : Jihad ou autodéfense, le dilemme !

 
Le Républicain | Inter Bamako | Le Pretoire | Sport | 22 Septembre | Le Reporter | L'Indicateur du Renouveau | Le Carrefour | La Mutation | Le Débat |
 
Sur le fil de l'actualité...
Création d’un intergroupe parlementaire à l’Assemblée nationale : Pour mieux soutenir les actions du président
Sénégal : Macky Sall grâcie Karim Wade et deux de ses co-accusés
Scission au sein de BOKO HARAM : Faut-il en rire ou en pleurer ?
Situation du pays
A propos de Kidal : Mara indexe IBK
Nord du Mali : IBK cède tout aux rebelles
Terrorisme : Ançar-dine revendique une attaque contre la gendarmerie
NIGERIA
L’inflation contraint la population à la débrouille

Ifeoma Ibeh, une mère de famille de Lagos, était en train de préparer son traditionnel ragoût pour le dîner, lorsqu’elle a remarqué que le piment, les oignons et les tomates avaient étrangement disparu. Un voisin s’était introduit chez elle pour lui dérober de la nourriture. "Je n’avais pas d’autre choix que de lui pardonner. Il m’a dit qu’il avait faim et plus rien à manger", raconte Mme Ibeh à l’AFP, dans sa maison d’Oworonshoki, une banlieue est de la mégalopole économique nigériane. "Pour une casserole de ragoût, il faut compter 6.000 nairas environ (25 euros). Avant, c’était la moitié". Comme les habitants d’Oworonshoki, l’immense majorité des Nigérians souffrent d’une inflation galopante qui s’est envolée à 15,6% le mois dernier, un record, ces 6 dernières années. Et cela ne devrait pas s’améliorer avec la décision des autorités, la semaine dernière, de laisser flotter la monnaie après en avoir maintenu le cours artificiellement élevé pour tenter de garder des prix bas. Le secteur privé non plus n’est pas à l’abri de la crise. Amaechi Abaje, assis devant sa petite échoppe du marché d’Oke-Arin sur Lagos Island, se lamente. "Les clients ne peuvent plus payer. Les prix sont trop élevés", reconnaît-il. Un sac de riz de 50kg, qui coûtait il n’y a pas si longtemps 8.000 nairas, se vend désormais près du double à 15.000 nairas (66 euros). AFP

AFRIQUE DU SUD
Selon Pistorius, sa petite amie n’aurait pas voulu qu’il aille en prison

L’ex-athlète paralympique sud-africain Oscar Pistorius, condamné pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, estime dans une interview devant être diffusée vendredi que sa victime aurait préféré le voir purger sa peine en aidant les plus démunis au lieu d’aller en prison. "Je ne veux pas retourner en prison. Je ne veux pas gâcher ma vie là-bas", déclare Oscar Pistorius dans un entretien à la chaîne britannique ITV, sa première depuis le drame, il y a plus de trois ans. Oscar Pistorius, condamné en appel pour le meurtre de Reeva Steenkamp, sera fixé sur sa peine de prison le 6 juillet prochain. Condamné en première instance à cinq ans de prison pour homicide involontaire, il est sorti après un an d’incarcération et est depuis assigné à résidence. Depuis le début de l’affaire, il clame avoir tué sa petite amie par erreur, en la prenant pour un cambrioleur."J’ai pris la vie de Reeva et je dois vivre avec ça. Je sens encore le sang, je sens la chaleur (du sang) sur mes mains", déclare également l’athlète."Je comprends la souffrance des gens qui l’ont aimée et à qui elle manque. Je ressens la même douleur, la même haine envers moi-même", poursuit-il. Selon la défense, Pistorius était dans un état psychologique trop faible pour témoigner, un argument qu’a balayé le procureur Gerrie Nel, estimant qu’il était assez fort pour donner des interviews télévisées. AFP

GHANA
le président Mahama accusé de corruption par l’opposition

Le président du Ghana, John Dramani Mahama, a qualifié de "rumeurs sans fondement" des accusations de corruption de l’opposition qui réclame une enquête sur les conditions d’attribution de contrats. Le chef de l’Etat qui briguera un second mandat à la présidentielle de novembre, a été accusé d’avoir reçu un véhicule tout terrain d’un entrepreneur du Burkina Faso. Le principal parti d’opposition affirme que le cadeau était destiné à influencer l’attribution de contrats pour la construction d’une route et d’un mur autour de l’ambassade du Ghana à Ouagadougou. M. Mahama a mis au défi ses adversaires de le contester sur le terrain de la loi. "Je suis le président de ce pays. Si vous pensez que j’ai succombé à la corruption, la Constitution vous donne les moyens de faire ce que vous voulez faire", a-t-il dit mercredi. "Mais si vous lancez des rumeurs et accusations sans fondement, cela ne vous permettra pas de remporter la présidence. Le peuple ghanéen est capable de jugement et je suis persuadé que le 7 novembre il fera connaître sa décision", a-t-il dit. Le gouvernement ghanéen a confirmé qu’il s’agit d’un simple cadeau et nie qu’il puisse y avoir conflit d’intérêt. La voiture a été ajoutée au parc automobile officiel. Des membres de l’opposition parlementaire ont menacé de lancer une procédure de destitution contre M. Mahama. AFP

Libye
Combats meurtriers autour de Syrte

En Libye, des combats opposant forces loyalistes et les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont fait au moins 34 morts et 100 blessés du côté des forces progouvernementales. Ces violents combats ont eu lieu le mardi 21 juin à Syrte, au centre-nord. Les forces du gouvernement d’union nationale tentent - depuis la mi-mai - de reprendre la ville aux jihadistes. C’est la journée la plus sanglante pour les forces loyalistes depuis le début de leur offensive contre le groupe islamiste. Ces derniers jours, les troupes du gouvernement ont été ralenties dans leur progression à Syrte par les contre-offensives des jihadistes. Des combattants se cachent dans les maisons, postent des francs-tireurs sur les toits et utilisent des kamikazes pour faire face à leurs adversaires. Les loyalistes, eux, ont fait état de dizaines de morts parmi les membres du groupe EI. « Nos forces avancent de toutes parts contre les positions des jihadistes, appuyées par l’artillerie lourde et l’armée de l’air », indique le commandement militaire. Les loyalistes ont pu entrer à Syrte le 9 juin avant d’y encercler les jihadistes dans une zone résidentielle de 5 km2. Les combattant du groupe EI sont assiégés et les forces progouvernementales ont déjoué toutes leurs tenta- tive de desserrer l’étau, d’après le commandement militaire. Ce dernier a aussi annoncé sur son compte Facebook « une bataille décisive » pour en finir avec l’EI à Syrte. RFI

 

Musique : Hadja Fanta Diabaté, l’espoir de la musique malienne
L'artiste musicienne Hadja Fanta Diabaté vient de faire son entrée officielle dans le monde de la musique avec la sortie de ses deux singles « Toubani et Kanu ». La cérémonie de lancement tenu, le 18 juin 2016, à l'hôtel Dafina s'est terminée par un point de presse, au cours duquel l'artiste est revenu sur ses deux compositions, mais aussi sur sa vie d'artiste, une vie qu'elle a embrassée dès (...)
 

Paludisme : les résistances aux médicaments confinée à l’Asie
La résistance du parasite du paludisme au principal antipaludéen actuel se limite à l'Asie du Sud-Est et ne touche pas l'Afrique sub-saharienne comme on le redoutait, selon la première carte mondiale de ce phénomène établie par un consortium international de recherche. Cette toute première cartographie de la résistance du parasite Plasmodium falciparum à l'artémisinine, dernière classe de (...)
 

© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés